L’impact de la langue sur la qualité des soins

Justine Mercier - Le Droit
Le Droit
L’impossibilité d’obtenir des soins de santé dans sa langue maternelle pourrait avoir un impact négatif significatif sur la qualité et la sécurité des services obtenus, révèle une récente étude basée sur les dossiers de dizaines de milliers de patients ontariens.